LIVRAISON GRATUITE ET DISCRÈTE
Betty nouveau
Comprendre et anticiper les symptômes de l'endométriose pour mieux la combattre

Comprendre et anticiper les symptômes de l’endométriose ?

Quelques symptômes de l’endométriose que vous devez savoir

Beaucoup de femmes ressentent de la douleur pendant leurs règles, c’est super courant 🤕. Mais tu le sais que ça peut varier en intensité au cours du cycle menstruel. Parfois, on peut aussi avoir des règles un peu bizarres, avec des pertes de sang avant les règles ou des règles super abondantes 💦. C’est pas toujours facile à gérer.

Le tissu endométrial ectopique (un peu comme un tissu endométrial rebelle) est contrôlé par les mêmes hormones que le tissu endométrial normal dans la paroi de l’utérus ? C’est fou, n’est-ce pas ? Du coup, ce petit rebelle peut se mettre à saigner pendant les règles et foutre un peu la pagaille, provoquant une inflammation 🩸. Et là, c’est le combo gagnant : crampes et douleurs qui peuvent même devenir chroniques.

Ce qui reste le plus étonnant c’est que la gravité des symptômes de l’endométriose qui ne dépend pas forcément de la quantité de tissu endométrial rebelle présent. Ouais, c’est surprenant ! Y’en a qui peuvent avoir une tonne de tissu sans ressentir grand-chose alors que d’autres avec moins de tissu, se retrouvent avec des douleurs intenses. Chaque femme est unique, on dirait…

Pour beaucoup de femmes, l’endométriose peut mettre du temps avant de se manifester ⏰. Par exemple, plusieurs années de patience (ou plutôt d’impatience) ! Certains rapports sexuels peuvent même être douloureux avant ou pendant les règles pour ces femmes. Pas le top, on est d’accord.

Les autres symptômes de l’endométriose sur la femme

Suivant la position où se situe le tissu, les symptômes de l’endométriose seront différents. Pour illustrer, voici quelques exemples possibles de symptômes causés par l’endométriose selon son emplacement :

Dans le gros intestin : ça peut donner une sensation de ventre gonflé, des douleurs pendant les moments toilettes, de la diarrhée ou de la constipation, et parfois même des saignements rectaux pendant les règles.

Du côté de la vessie : ça peut provoquer des douleurs au niveau de l’os pubien, des douleurs quand tu fais pipi, du sang dans l’urine, et aussi des envies pressantes et fréquentes d’uriner.

Et puis, les ovaires : parfois, ça peut créer une sorte de boule remplie de sang qu’on appelle endométriome. Et devine quoi ? Parfois, cette boule peut se rompre ou fuir entraînant une douleur abdominale soudaine et intense.

L’endomètre ectopique et ses petits saignements peuvent irriter les tissus voisins. Et devine quoi ? Ça peut causer la formation de tissu cicatriciel et parfois même des sortes de bandes de tissu qui s’accrochent entre les structures de l’abdomen. Pas très cool, tout ça. Ces petites adhérences peuvent mettre le bazar dans le fonctionnement normal des organes et dans de rares cas : elles peuvent même bloquer l’intestin 😓.

Quand l’endométriose est grave, elle peut parfois rendre difficile pour les ovules de passer de l’ovaire jusqu’à l’utérus. Tout ça à cause de ce tissu endométrial rebelle qui se trouve ailleurs. Et là, ça peut causer des problèmes de fertilité 🤰. Mais attends, même une endométriose légère peut également jouer des tours avec la fertilité, bien que les mécanismes exacts ne soient pas encore bien compris.

Mais tiens-toi bien parce que pendant la grossesse, l’endométriose peut devenir temporairement ou parfois même de façon permanente inactive 🙏. Ouais, carrément ! Ça peut entrer en rémission, comme on dit. C’est un peu comme une petite pause pour l’endométriose. Et tu sais quoi ? Après la ménopause, l’endométriose a tendance à devenir inactive. C’est dû à la diminution des taux d’œstrogènes et de progestérone. Elle se dit : “Allez, j’ai fait ma part, je prends ma retraite !” Pas mal, non ?

Par quels facteurs l’endométriose peut se manifester ?

L’âge joue un rôle important dans le risque d’endométriose. Plus on avance en âge, moins il est facile de concevoir un bébé 👶. C’est pourquoi l’endométriose doit être détecté le plus tôt possible. Le problème en générale est que le diagnostic est souvent posé entre 30 et 40 ans. Pas très pratique…

Les antécédents familiaux peuvent aussi augmenter les risques de développer l’endométriose. Surtout si un parent proche a déjà été touché par cette maladie. On parle même d’endométriose héréditaire. Ça peut sembler injuste, mais c’est comme ça que ça fonctionne.

Si tu as eu des règles super douloureuses pendant ton adolescence, il faut faire attention❗. Cela peut être un signe de risque pour l’endométriose. Et attends, ce n’est pas fini ! Les femmes qui n’ont pas encore eu de grossesse ont plus de chances d’avoir cette condition parce que la grossesse offre une certaine protection au corps de la femme. C’est un peu comme une armure naturelle , tu vois ?

Par quels moyens pouvez-vous diagnostiquer cette endométriose ?

Il est possible de diagnostiquer l’endométriose par plusieurs moyens :

Tout d’abord, il est recommandé de passer par un examen clinique avec un super gynécologue ou une sage-femme 👩‍⚕. Ils vont te poser plein de questions pour mieux comprendre ta situation. En fonction des résultats, ils pourront décider s’il est nécessaire de faire une IRM ou une échographie. Pas de panique, ils sont là pour t’aider !

L’échographie pelvienne est souvent le premier choix pour diagnostiquer l’endométriose. C’est un peu comme une balade en images à l’intérieur de ton corps. Ils utilisent une petite sonde qu’ils introduisent dans ton vagin pour bien voir ton col de l’utérus. C’est parfois utile pour repérer des kystes ovariens. Mais parfois, les lésions peuvent rester invisibles à l’échographie. Elles jouent à cache-cache !

Pour détecter ces lésions, ces petits nodules ou les kystes, on peut aussi faire une irm. C’est un peu comme une séance photo plus détaillée de l’intérieur de ton corps. Ça permet de mieux visualiser tout ça.

Il y a aussi un examen radiologique de l’utérus qui s’appelle l’hystérographie. Ça sert à vérifier s’il y a des anomalies ou des déformations dans ton utérus. C’est souvent recommandé dans le cadre d’un bilan de fertilité. Ils veulent s’assurer que tout est en ordre pour te donner les meilleures chances.

Soyez vigilantes à plusieurs indices

1/ La douleur

L’endométriose, c’est une sacrée maladie. Et devine quoi ? Elle cause de la douleur chez 50 à 91% des personnes touchées. La douleur est souvent comparée à celle d’un accouchement difficile 😫, sans aucune anesthésie. Autant te dire que ça peut être super intense.

2/ Les dysménorrhées secondaires et les règles douloureuses

Des règles douloureuses peuvent être un signe que l’endométriose pointe le bout de son nez.
Les douleurs menstruelles normales peuvent se calmer avec un petit médicament sympa comme le paracétamol. Tandis que les douleurs associées à l’endométriose sont un peu différentes parce qu’elles sont causées par des sensations bizarres au niveau du bas-ventre.

Mais attention, toutes les douleurs pendant les règles ne sont pas forcément liées à l’endométriose. Si un petit médicament te soulage et te permet de vaquer à tes occupations alors pas de panique 💊. On ne doit pas prendre à la légère les douleurs menstruelles. Ce n’est pas normal de souffrir comme ça à chaque fois que tes règles pointent le bout de leur nez. Si la douleur est là, qu’elle revient régulièrement et qu’elle devient de plus en plus forte au fil des années alors tu dois consulter un médecin. Surtout si tes médicaments ne te font plus d’effet.

L’endométriose peut causer une douleur physique super intense, ça dépend de là où se trouvent les lésions. Les moments où ça fait le plus mal, c’est souvent pendant tes règles ou quand tu ovules. La douleur peut être tellement intense que tu peux te retrouver partiellement ou complètement hors service pendant quelques jours 🤒. Dans les cas les plus graves, elle peut même être présente en permanence.

La douleur peut être tellement forte qu’elle peut te faire perdre connaissance ou te donner envie de vomir. C’est vraiment pas cool du tout. Quand ça arrive, ton cerveau met en place des mécanismes de défense pour se protéger. C’est un vrai signal d’alarme qu’il ne faut pas ignorer. La douleur peut avoir un impact sur tous les aspects de ta vie et rendre les choses du quotidien super difficiles. Elle peut même t’empêcher de faire des trucs tout simples, comme rester debout ou faire les courses.

3/ La dyspareunie : une pénétration douloureuse

Parfois les femmes qui ont l’endométriose peuvent ressentir des douleurs pendant et après les câlins. Bon, de temps en temps, ça peut arriver de ressentir un peu de douleur pendant les rapports, c’est normal. Si jamais les douleurs se font ressentir de manières fréquentes alors c’est que tu dois les remonter à ta gynéco pour qu’elle puisse te venir en aide. Pour compléter cet article, tu peux aussi lire notre article traitant sur les différentes manières de gérer l’endométriose dans la vie d’un couple.

On parle de dyspareunie dés lors que tu vas ressentir une douleur dans le bas-ventre causée par des lésions. Elles sont situées sur la paroi entre le rectum et le vagin ou près du vagin. Donc, quand le pénis entre en contact avec ces zones, ça peut faire mal. Une inflammation ou une adénomyose est souvent aussi à l’origine de cette douleur (une forme d’endométriose à l’intérieur de l’utérus).

Dans certains cas, il y a des petits nodules qui sont là, et quand le pénis entre en contact avec eux, ça peut être douloureux. Les douleurs pendant les rapports sexuels peuvent être différentes pour chaque femme. Certaines ressentent juste un petit inconfort, tandis que d’autres ne peuvent plus du tout avoir de relations intimes 🙄.

Ces douleurs, elles peuvent apparaître dès le début de ta vie sexuelle ou plus tard. Mais si ça se répète, tu sais quoi ? La peur de souffrir peut te causer du vaginisme. C’est quand tu te crispe tellement que ça t’éloigne de ta vie intime, et ça peut même rendre difficile, voire impossible, d’atteindre l’orgasme.

4/ Les dysuries et les douleurs urinaires

L’endométriose peut parfois te causer des douleurs pendant que tu fais pipi, surtout si ça touche ta vessie. On appelle ça l’endométriose vésicale. Dans ce cas-là, des petites lésions fibromateuses, comme des nodules, viennent s’installer dans ta vessie. Et si la maladie se développe dans tes uretères, tu sais, ces conduits qui transportent l’urine des reins jusqu’à la vessie, on parle d’endométriose urétérale. Et là aussi, ce sont surtout ces petits nodules qui causent tous ces symptômes.

5/ Le dos, l’épaule ou les jambes qui font mal

L’endométriose peut parfois te jouer des tours et provoquer des symptômes qui ne sont pas uniquement liés à ton utérus. Des petites lésions peuvent se former dans d’autres parties de ton ventre. Pendant tes règles, il se peut que tu ressentes des douleurs sous les côtes ou même dans les épaules. C’est assez surprenant, n’est-ce pas ?

Si tu ressens des certaines douleurs au bas du dos durant tes menstruations alors ça pourrait bien révéler des problèmes au niveau de tes reins. C’est ce qu’on appelle l’endométriose urétérale. En gros, ça bloque l’urine et l’empêche d’arriver jusqu’à ta vessie. Résultat : tu peux avoir des douleurs et des soucis de fonctionnement rénal. Pas cool du tout, je sais.

6/ L’endométriose provoque des troubles intestinaux et digestifs

Sais-tu que l’endométriose peut parfois provoquer des troubles digestifs ?
On appelle endométriose digestive dès lors que cette maladie s’attaque à tes intestins, ton colon et rectum. Ça peut causer quelques soucis au niveau de ton système digestif, mais ne t’inquiète pas, on va te donner quelques détails à ce sujet.

Les occlusions intestinales peuvent être responsables de ballonnements au niveau de ton ventre, accompagnés de gaz et de constipation. En gros, ton intestin est bloqué et les aliments et les gaz ont du mal à passer normalement. Pas très agréable, je sais.

Tu peux aussi connaître des périodes où tu es constipée, suivies de moments où tu as la diarrhée. Et pour couronner le tout, la défécation peut être douloureuse, et il peut même y avoir des saignements du rectum.

Tu vois, lorsque l’endométriose se situe près de ton rectum alors elle peut causer une inflammation qui se traduit par ces symptômes digestifs. Et si elle atteint ton intestin, elle peut bloquer le passage des aliments, mais pendant tes règles, elle peut au contraire accélérer le transit. Un vrai casse-tête, je sais.

Dans certains cas, cette maladie peut également affecter ta fertilité et rendre la conception d’un enfant difficile, voire impossible. Mais ne t’en fais pas, tu n’es pas seule dans cette situation. Il existe des spécialistes qui peuvent t’aider à gérer ces problèmes et à trouver des solutions adaptées à ta situation.

Pourquoi est-il essentiel de se tourner vers un professionnel ?

L’endométriose peut s’aggraver au fil du temps. Malheureusement oui, l’infertilité est une complication fréquente de cette maladie. Mais ne t’inquiète pas, un traitement précoce peut t’aider à éviter ce problème.

Il existerait un risque plus élevé de problèmes cardiovasculaires pour les femmes touchées de l’endométriose selon les récentes recherches sur le domaine. En effet, des maladies cardiaques et même des crises cardiaques liées suite à cette maladie d’endométriose ont été identifié.L’important, c’est de prendre en charge la maladie dès le début. Cela peut aider à ralentir sa progression, à minimiser les complications et à contrôler les symptômes.

Il est primordial de trouver les bons traitements et de travailler en étroite collaboration avec ton équipe médicale pour gérer au mieux cette situation.

Rédigé par Emilie Leroy

Découvrez Betty

Un nouveau vibromasseur imaginé par les femmes elles-mêmes !

A Propos de Betty

A Propos de Vibrofun

FAQ

Notre politque

2023 Vibrofun. Tous droits réservés.

Logo de la marque Vibrofun, marque moderne de vibromasseur créé par les femmes pour les femmes

Espace contact

Toute notre équipe se mobilise pour répondre le mieux possible à votre requête en moins de 24 heures

Le vibromasseur Betty est déposé sur un lit entouré de pétales de roses avec une main de femme prête à le saisir

Bienvenue chez Vibrofun !

Voulez-vous 10€ de réduction ?